Locations
EVENT Mar 05
ABSTRACT Sep 30
Abstract days left 0
Viewed 45 times

Imaginer et Produire dans « toutes les langues françaises » : résistances et identités (NeMLA)

Boston MA
Organization: NeMLA
Event: NeMLA
Categories: Postcolonial, Hispanic & Latino, Comparative, French, Lingustics, Literary Theory, World Literatures, African & African Diasporas, Asian & Asian Diasporas, Australian Literature, Canadian Literature, Caribbean & Caribbean Diasporas, Indian Subcontinent, Eastern European, Mediterranean, Middle East, Native American, Scandinavian, Pacific Literature
Event Date: 2020-03-05 to 2020-03-08 Abstract Due: 2019-09-30 Abstract Deadline has passed

Vécue par certains comme une contrainte, la francophonie est appréhendée par d’autres comme un lieu de jubilation, où la maîtrise du français permet au sujet francophone de se déprendre de ses angoisses existentielles. Si l’écrivain Léon Laleau a éprouvé de la « souffrance » à « apprivoiser, avec des mots de France, ce cœur » qui lui est « venu du Sénégal », René Depestre réussit, lui, à transcender ce dolorisme dans le giron d’un espace intercalaire où les mots créoles sont invités à « coudre les blessures au ventre de la langue française ». Le métier à tisser est ainsi devenu le maître-mot des créateurs francophones occupés à réinventer l’ordre de leur « imaginaire-monde » par le biais d’un décentrement qui semble faire basculer « le français de France » dans un espace dépaysement que les écrivains, artistes français ou d’origine française explorent diversement, selon leur degré d’appartenance ou de reconnaissance par rapport à l’institution littéraire française.

 De l’écrivain au cinéaste, en passant par les dramaturges et les chanteurs, comment la pratique plurielle de la langue française fait-elle résonner en elle ce décentrement comme la marque d’une double résistance esthétique et idéologique qui confronte ces créateurs aux enjeux des identités frontalières, que le sujet postcolonial tente d’appréhender dans un monde à jamais fragmenté ? Nous vous invitons à réfléchir à cette problématique, en proposant une contribution sur le pouvoir d’imaginer et de produire dans « toutes les langues françaises », entre résistance et identité, entre émancipation et liberté.

gallouet@hws.edu

Catherine Gallouet